Appel du large de Rome Deguergue

Appel du large de Rome Deguergue

Soir de dune
Illumination
Aveuglement

À cette heure, mon voyage aux algues brûlées
parmi les déferlantes s’échappe en fumerolles.

Au bord de l’horizocéan plane l’aile du goéland.

Prime chant – cahiers et rouleaux – flûte de Koma.

Cette nuit la lune répand une bien étrange lueur.
L’air vibre encore de la chaleur de sa propre nature.

Toute la nuit à contempler le ciel : A n d e n k e n
dans la douce absence du murmure des hommes.

Poèmes extraits de Appel du large de Rome Deguergue
© Editions Alcyone

Paru le 1er novembre 2016

Éditeur : Editions Alcyone

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.