Arcam

Contact

40 rue de Bretagne

75003

Paris

Le mémorial des cris perdus

1er mai 2010

Le mémorial des cris perdus

"Hommes
Pélerins sans adresse et compagnons du vent
Voici le chant de l’homme
Voici le sang de l’homme
Désespoir et soleil…"

Eloge de l'autre

1er janvier 2009

Eloge de l’autre

Poèmes et peintures
"Poésie
Parole des cavernes
Lumière verticale
L’homme voit son destin
Descente et procession
Les mots reprennent vie…"

Sur l'Estran de l'Amour

1er juin 2007

Sur l’Estran de l’Amour

"Aimer, c’est trembler pour -
Ce que m’a dit la feuille penchée sur la dernière fleur
Tandis qu’un signe ardent
Faisait le siège des racines…"

Poème
de l’instant

Yves Bonnefoy

Poésie et photographie

Mais quand le soleil baisse, une joie confuse, une joie de tout mon corps m’envahit. Je m’éveille, je m’anime. À mesure que l’ombre grandit, je me sens tout autre, plus jeune, plus fort, plus alerte, plus heureux. Je la regarde s’épaissir, la grande ombre douce tombée du ciel : elle noie la ville, comme une onde insaisissable et impénétrable, elle cache, efface, détruit les couleurs, les formes, étreint les maisons, les êtres, les monuments de son imperceptible toucher.
Alors j’ai envie de crier de plaisir comme les chouettes, de courir sur les toits comme les chats ; et un impétueux, un invincible désir d’aimer s’allume dans mes veines.

Yves Bonnefoy, 1923-2016, Poésie et photographie, Éditions Galilée, 2014.