Armen Lubin

Né à Istambul en 1903. D’origine arménienne, il apprend le français au cours de ses études. Il fuit la Turquie pour échapper aux persécutions et s’installe à Paris où il devient retoucheur photographique. Il publie des romans en arménien sous le nom de Chahnour Kerestedjian. Vers 1936, il est atteint d’une tuberculose osseuse qui le conduira d’hôpital en hôpital. Il vivra dans la souffrance de cette maladie jusqu’à sa mort en 1974. Il transcende la douleur par une création poétique tendre, souvent gaie et amère, et à l’écoute des êtres les plus faibles.

Extrait

L’ETOILE SE MONTRE

Rien que cette terre, rien que cette sévérité première
Qui s’oppose à toute concession
Pour pouvoir rester barrière ;
Mais que le ciel nocturne s’arrondisse
Qu’il s’ouvre aux résonances,
Mais que le ciel nocturne résonne
Et que son battant de cloche s’appelle Espérance,
C’est en de telles aventures que l’étoile se montre sans défense.

Extrait de C’était hier et c’est demain, Éditions Seghers, 2004.

Bibliographie

Poésie

  • Les logis provisoires, Éditions Rougerie, 1983.
  • Les hautes terrasses, Éditions Gallimard, 1957.
  • Sainte patience, Éditions Gallimard, 1951.
  • Le passage clandestin, Éditions Gallimard, 1946.