Arpèges et paraboles de Jean Grosjean

Arpèges et paraboles de Jean Grosjean

Adam

L’univers est né le soir. Toutes les nuits il y a eu des courants d’air entre ce rien et le rien, de quoi brasser les océans et les voies lactées.
Et un soir il y a eu Adam dans la pénombre des étoiles dont clignotaient les feux à travers les arbres de l’Éden. Mais quand se montra le soleil, Adam fut interloqué comme un silex qu’un soc écorne.

Jean Grosjean.

Paru le 1er avril 2007

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Rivages oubliés

Nous sommes devenus des noms innombrables
Immigrants ensemble
Les vêtements de la parole sont à présent secs
Et pour les sanglots
Le voyage Accroche des pinces à linge
Là-haut
Sur les cordes du vent.

Gebran Saad, Rivages oubliés, traduit de l’arabe (Syrie) par Antoine Jockey, Éditions LansKine, 2019.