Arpents Riveneuve

Contact

75 rue Gergovie

75014

Paris

Une maison à l'ouest d'à peu près tout de Sébastien Kérel

1er janvier 2011

Une maison à l’ouest d’à peu près tout de Sébastien Kérel

Passages de gares en gares, déflés d’images zébrées derrière les vitres d’un train, voyage, voyage, encore voyage, ce livre de Sébastien Kérel semble a priori une sorte d’échappée dont on ne peut vraiment saisir le point de départ ni le point d’arrivée, seulement le sens, d’est en ouest. Pourtant, première découverte à l’ouest (de… ?), il y a ce bureau parisien, siège central de l’ennui quotidien, ce lieu où naissent tous les désirs d’ailleurs, fuir les ombres, repartir (…)

Poème
de l’instant

Marceline Desbordes-Valmore

« Les roses de Saadi »

J’ai voulu, ce matin, te rapporter des roses ;
Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.
Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée :
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore, « Les roses de Saadi », Poésies de 1830.