Arrière-plans

de Christophe Mahy

Arrière-plans

Peintures de Jean Morette

Arrière-plans est la somme des poèmes écrits derrière la vitre où filtre la lumière des nuits et des aubes pluvieuses. Le poète y recense les sentiments qui le traversent durant les nuits de veille, propices à l’écriture, où le temps ralenti conduit la pensée à méditer, sur soi-même, sur le temps, sur les désirs, s’abandonnant à la mélancolie.

Revoici les mots provisoires
pour que recommence
ce qui doit l’être
Non écrire n’est pas vraiment
mourir
seulement un leurre
pour biaiser
avec l’inconnu
Alors le nuage effondré
au bout de la rue
me recommande
au premier train
qui ajourne le départ.

Paru le 29 octobre 2020

Éditeur : L’herbe qui tremble

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lettre à Lou Andréas-Salomé

9 juin 1897,

Je veux emporter dans ma nuit la bénédiction de tes mains sur mes mains et mes cheveux. Je ne veux parler à personne, pour ne pas gaspiller l’écho de tes paroles qui tremble tel un émail sur les miennes et les fait sonner plus tendres ; et, le soleil couché, je ne veux voir aucune lampe pour allumer au feu de tes yeux mille bûchers secrets…

Rainer Maria Rilke, Lettre à Lou Andréas-Salomé.