Arrimages de Lionel-Edouard Martin

Arrimages de Lionel-Edouard Martin

Préface de Raphaël Confiant

"Dans son passé, l’avenir de toute langue. La poésie ne peut se constituer en brisure d’histoire, elle rompt ailleurs ses lances, mais elle hérite et du plus lointain poursuit le mythe."

Paru le 1er novembre 2005

Éditeur : Tarabuste

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.