Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud

Les poèmes de "L’homme aux semelles de vent" chanté par Catherine Le Forestier, Colombe Frézin, Bernard Ascal, Léo Ferré, Patrick Janvier, Patrick Hamel, Kirjuhel, Chris Papin, Bruno Ruiz, Claude Vence ("Alchimie du verbe" ; "Le bateau Ivre" ; "L’éternité" ; "J’ai tendu les cordes" ; "On est pas sérieux quand on a 17 ans" ; "Chanson de la plus haute tour" ; "A la musique" ; "Le pauvre songe" ; "Bannières de mai" ; "Le mal" ; "Le dormeur du val" ; "Sensation" ; "Ma bohème" ; "L’étoile a pleuré Rose" ; "Ophélie" ; "Les poètes de 7 ans" ; "Rêvé pour l’hiver" ; "Voyelles" ; "Au cabaret vert").

Paru le 1er mars 2004

Éditeur : EPM

Genre de la parution : CD

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Cécile Coulon

Courir

La course, la vraie, est une fureur carnivore. Un astre brûlant caché dans les jointures du corps ; elles grincent, la nuit, comme un miracle froissé. Une force qui rugit, à laquelle nous sommes forcés de croire puisque qu’il n’y a qu’elle qui puisse suspendre aux crochets des montagnes des femmes et des hommes emplis de cette beauté brutale qui ne supporte ni la lenteur, ni les cris, ni ces bouquets d’amnésie qu’on s’offre pour éviter d’avoir mal. »

Cécile Coulon extrait de « Courir », Les ronces, Éditions Le Castor Astral, 2018