Atelier de l’agneau

L’Atelier de l’agneau édite des textes contemporains qui ne se regroupent pas sous le genre "poésie" stricto sensu.Il s’ouvre à la traduction, avec une nouvelle collection Transfert qui publient l’autrichienne Friederike Mayrocker traduite par Jean-René Lassale, le croate H. Pejakovic, traduit par Brankica Radic, et bientôt d’autres auteurs (romans, essais…)
Il continue également à publier de nouveaux écrivains francophones dont un livre d’auteur belge par an, connu ou pas (Piet Lincken en 2004, Claude Bauwens en 2005) pour conserver l’origine des éditions.

Publication par an de 10 livres accompagnés de tirage de tête où interviennent des artistes, de 3 livraisons de la revue "Chroniques errantes et critiques" (notes de voyage, critiques de livres et de revues, articles, présentations d’oeuvres d’artistes, entretiens, textes et nouvelles), d’infonet, bulletin mensuel d’informations littéraires, des poèmes sur un ou deux feuillets de luxe.

Edition de poésie

Poésie étrangère

Poésie contemporaine

Editions sonores
3 CD et deux DVD
BOBILLOT CREVEZ LE MATELAS DE MOTS
BOBILLOT EFFETS, MES RIDES
avec DVD : DENIS FERDINANDE : DOLLY ET LES OIES SAUVAGES, film accompagnant le livre THEORIRE, ACTES.

Livres d’artistes

Revue de poésie

Types de livres
Poche et livres de luxe avec gravures, peinture et livre objet.

Année de création
 : 1972

Nombre de parutions par an : 10

Tirage moyen : 500

Auteurs phares : Jacques Izoard - Eugène Savitzkaya, Matthieu Messagier

Accepte de recevoir des manuscrits

Contact
email : at.agneau@wanadoo.fr

Contact

1 Moulin de la Couronne

33220

St-Quentin-de-Caplong

Å itinéraire suédois

22 décembre 2020

Å itinéraire suédois

Ce livre est une rencontre où le jour oscille (Lincken) non loin du centre tremblant de nos illusions (G.Hons). Dans Å itinéraire suédois, Piet Lincken inclut à sa poésie des poèmes d’Edith Södergran qu’il traduit. L’écriture de Lincken tout comme celle d’Edith Södergran, poète majeure en Scandinavie (1892-1923, finlandaise d’expression suédoise), montrent un travail sur la notion de rive, de limite, et aussi sur la langue. S’en suit une vie jaillissante, panthéiste. L’auteur-traducteur, par ses (…)

Humain juste humain

21 décembre 2020

Humain juste humain

Les thématiques sociales et écologiques affleurent dans ce deuxième livre de Gabriel Henry. Par fragments de poésie brute à tailler, l’auteur rythme une urbanité souvent vue comme inhumaine. Pessimisme, humour et fatalisme ponctuent le tout. On voit aussi un être qui se cherche, frôlant un certain mysticisme, aimant les êtres et les choses fragiles…
Il fait beau
mais cruel

L'arche inuit

6 octobre 2020

L’arche inuit

Denis Ferdinande, né en 1978 à Lille, vit en Normandie, publie ici son septième livre à L’Atelier de l’agneau.
Il a reçu en 2015 la bourse de création du Centre National du Livre.
[09/07/2017] Et chaleur ployant tout le jour untel viendra, ne sachant encore qui il est, ayant à devenir ou deviner ce qui se terre sous l’expression fragment de jour, d’archaïque ou de seulement ancien, une phrase unique, toute de rappels, qu’il aura à charge me relayant si je m’absente longtemps, ce serait : le temps de (…)

Le pèlerinage du temps de Clara Calvet

13 mars 2020

Le pèlerinage du temps de Clara Calvet

" Serait-ce une rêverie ..
une rêverie sur l’humaine tragédie, celle de l’homme contemporain humilié et bafoué qui a, de ses propres mains, construit les conditions de sa prison, de son aliénation, et celles d’une terre devenue peu à peu inhabitable..
Serait-ce une rêverie ..
la rêverie d’une histoire d’amour avec un être singulier.. un amour.. une communion ..avec tous les errants de la terre et toutes les errances du monde, avec tous les innommés et les dé-nommés de la Terre..
Serait-ce une (…)

La nuit de la graisse

2 novembre 2019

La nuit de la graisse

L’illustration de couverture est de Veuve Alvilda.
Pas de limites définies, les escaliers comme les canalisations inspirent le poète. C’est dans le parcours obligé que réside l’aventure :
tout glisse et l’odorat guide le narrateur, du bouquet de fleurs érotisant au local poubelle de son immeuble, territoire privilégié…
Éclats de rire, dégoût, envie, tout arrive au lecteur emporté par le flux… de (…)

Le cabaret de la souris rugissante

8 septembre 2019

Le cabaret de la souris rugissante

Traduits par Jean Hautepierre, une cinquantaine de textes, plutôt des portraits en situation, de marginaux, souvent aux U.S. L’auteur résume sous forme de narration :"Frieda et Gitta ont pris leur Bugatti pour aller au Cabaret de la Souris rugissante. Le temps a passé, elles se sont retrouvées au Bar du Piano rouge. Avec la complicité de Louis la Fouine, elles sont entrées en possession des plans secrets des Allemands et les ont donnés à la Résistance." voici un des poèmes de ce contexte mais comme (…)

Saut fixe

31 août 2019

Saut fixe

"les mots se font la guerre - une guerre juste et harmonique. Le rythme du monde est le butin de la phrase. Le sujet y vient après le verbe. Au bout de la langue, la figure du plongeur : discipline et vertige. Aura, dans sa chute, ce héros ? malgré lui, le ciel entre les cornes, et une fin so ! élastique."
un extrait du poème ANGÉLIQUE, SAUT :
"hier ma langue, des langues, roulait
Étaient mes yeux, roues libres des autres
Vingt ans après, vitrail dans l’herbe, (…)

Pour tenir debout on invente

4 juin 2019

Pour tenir debout on invente

2 femmes, deux générations. 2 expériences de vie et d’écriture.
La ponctuation n’est pas inoffensive
C’est une centrale énergétique
Non la langue m’intéresse uniquement pour mettre à jour ce que le corps hurle
Nous allons revivre l’épisode du jardin entr’ouvert

Récits instantanés, avec 22 photographies

3 juin 2019

Récits instantanés, avec 22 photographies

Des rencontres avec des personnages et des paysages, des photographes comme Cartier-Bresson, Doisneau, Boubat, S.Weiss, ou l’écrivain John Berger.
Fez, Venise, Le Caire, Carnac, etc. font partie de ces moments photographiés.
Parmi les photos de l’auteur on trouvera celles de grands photographes connus.

L'intranquille n°16

5 mars 2019

L’intranquille n°16

L’INTRANQUILLE N°16
entretien avec Denis Ferdinande
dossier poètes scandinaves et néerlandais
dossier "blessures/métissages culturels"
trois auteurs français
traductions de petites proses
métier du livre : relieur
étude sur Herta Müller
critiques de livres et de revues

Poème
de l’instant

Lettre à Louise Colet

Croisset,
Vendredi 16 septembre 1853,
Minuit,

N’importe ! Mourons dans la neige, périssons dans la blanche douleur de notre désir, au murmure des torrents de l’esprit, et la figure tournée vers le soleil !

Gustave Flaubert, Lettre à Louise Colet, Lettre du vendredi 16 septembre 1853.