11

Atelier

1er avril 2019

Atelier d écriture sur le romantisme

Atelier d écriture sur le mouvement du romantisme, en toute convivialité ! 5euros 1h30 sur réservation 06.22.35.43.80 Page Facebook Alexia Aubert Poésie.

J'aime ce poème et je le partage

1er avril 2019

J’aime ce poème et je le partage

toute la semaine, chaque jour, 1 heure de lecture partagée de poèmes, réalisation d’affiches pour décorer les murs du collège et de cartes postales "j’aime ce poème et je vous l’offre" qui seront distribuées dans les boites aux lettres aux alentours du collège.

30 mars 2019

Le printemps des poètes

Léo Barginal
Chansonothérapeuthe, powete et psychanartiste

30 mars 2019

Papillons poétiques

Le poète Nicolas Maier vous invite à un atelier surprise qui vous fera sortir de la bibliothèque…
Ouvert
Public : ados/adultes
Réservations : 02.23.62.26.39

30 mars 2019

Génération Slam

Atelier d’écriture de poésie orale à partir de 15 ans

30 mars 2019

Atelier de poésie

Venez déposer votre poème sur l’ « Arbre à poèmes », écouter les lectures de poèmes, visiter les expositions poétiques…Tout public« Lire, écrire, créer » Atelier d’enluminure, avec Christian.

29 mars 2019

brigade de poésie

Des brigades d’élèves offriront des poésies

29 mars 2019

Le printemps des poètes

Philippe Rovère
Chansons poétiques, poèmes et histoires

Dis moi dix mots

28 mars 2019

Dis moi dix mots

Atelier de Calligraphie autour de dis moi dix mots.
Réservation au 03 22 26 25 20
bibliotheque.longroy@orange.fr

Dis moi dix mots

28 mars 2019

Dis moi dix mots

Atelier de Calligraphie autour de dis moi dix mots
réservation au 03 22 61 04 64
bibliotheque-beauchamps80@orange.fr

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.