Attractions terrestres de François Graveline

Attractions terrestres de François Graveline

Comme toi le soleil avance

Il monte à mi-ciel
te fait face
te force à baisser la tête

à regarder par terre
où tu es où tu restes

à voir tes pieds s’enfoncer
tes jambes manquer d’aplomb
ton corps peiner
et chercher passage

seul
sur le sable

Paru le 1er juin 2014

Éditeur : La Crypte

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.