Au matin de la parole

Auteur : Gabriel Mwènè Okoundji

Au matin de la parole

L’homme ne peut pas ne pas connaître la lumière, l’ombre, le froid, la chaleur, la joie, la douleur, le chagrin, l’amour… Il est inévitable pour lui de traverser ces espaces que je nomme : Les états du vivant.

Je dis : LEA
AEL
ELA
LAE
ALE
EAL
LEA !

Paru le 1er janvier 2013

Éditeur : Fédérop

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.