Au seuil de la nuit

Auteur : Olivier Deschizeaux

Au seuil de la nuit

Au seuil de la nuit tu erres sur des sentiers sans lune, tes bras sont chargés d’ombres, de fantômes à sang froid, de sommeils absurdes et de bibles abruptes, tu perces le coeur du monde pour des poupées acides qui s’en iront dans la brume des fleuves, et le chant aveugle de renier le fils perdu en sa solitude

Paru le 1er mai 2014

Éditeur : Rougerie

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.