Audace

Quand on se choisit un nom de scène, ce n’est pas par hasard. Alors, s’appeler Audace ne va pas sans risque ni panache.
Cette jeune interprète de 23 ans n’a pas craint d’empoigner les mots déroutants et déroutés du grand dramaturge Valère Novarina, afin de leur inventer un tempo alarmé et rebelle.
C’est cette fougue et ce phrasé au refrain « vaille que vaille » que le jury de cette 11ème édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté, menée par Le Printemps des Poètes et présidée par Rebecca Manzoni, a tenu à saluer.

Écoutez le poème chanté :





Remise du Prix aux Francofolies 2019

Poème
de l’instant

Lettre à Lou Andréas-Salomé

9 juin 1897,

Je veux emporter dans ma nuit la bénédiction de tes mains sur mes mains et mes cheveux. Je ne veux parler à personne, pour ne pas gaspiller l’écho de tes paroles qui tremble tel un émail sur les miennes et les fait sonner plus tendres ; et, le soleil couché, je ne veux voir aucune lampe pour allumer au feu de tes yeux mille bûchers secrets…

Rainer Maria Rilke, Lettre à Lou Andréas-Salomé.