Autant que ciel ce peut d’Etienne Orsini

Auteur : Etienne Orsini

Autant que ciel ce peut d'Etienne Orsini

Préface de Salah Stétié

"La tête des mauvais jours
Ne tient
Qu’à un cheveu
Sur les épaules

Est-ce dans ce cerveau
Qu’un bateau prend l’eau ?

Par gros temps dedans

Il ferait meilleur
Habiter la rue

S’en tenir aux hens
Pour ne pas sombrer
Tout au fond de soi

A cause d’une simple
Tête des mauvais jours".

Paru le 1er mars 2010

Éditeur : Le nouvel Athanor

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.