Autoportrait au soleil couchant

Auteur : Gérard Noiret

Autoportrait au soleil couchant

"Sur ce lit défait
souple chaud pareil à nos muscles

L’aurore nous apporte
Des galettes de blé dur

Tu balbuties j’essuie tes lèvres
Et te soulève, oh fragile

Comme si tu devais tu devais
Mourir d’une leucémie"

Paru le 1er novembre 2011

Éditeur : Obsidiane

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Les cent mille chants

Ceci est une fable, un divertissement
Où vous êtes pareils au bleu profond,
Et puissent les nuages ne pas vous obscurcir.
Moi la lune, moi le soleil
Si je ne deviens pas le captif des planètes
Nous nous rencontrerons encore et encore.

Milarépa, 1040-1123, Les cent mille chants , Traduit du tibétain par Marie-José Lamothe, Fayard, 1992.