Aux arbres penchés

Auteur : Emeric de Monteynard

Aux arbres penchés

Un arbre ne s’adonne qu’à une chose, une seule,

peut-être essentielle : fixer la lumière.


Mais il sait aussi donner du temps et regarder la pierre :

il sait bien que rien n’est plus corrosif et que rien n’abaisse plus – une pierre – que de n’être plus regardée.


Un arbre n’a pas toujours – en plus – à donner
des raisons de se taire ou de rester où il est.

Heureusement !

Paru le 1er juin 2006

Éditeur : L’arbre à paroles Maison de la Poésie d’Amay

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lokenath Bhattacharya

Le spectateur enchanté

Posté à la fenêtre, dans la maison qui est la sienne, enca-
dré, tableau lui-même, il reste là, à regarder. Son regard
tourné vers qui, quoi ? Vers la rue ? Ne s’y rencontre-t-il,
au contraire, ni chemin ni défilé ? Pas davantage d’arbres,
de collines, de montagnes ? Pas non plus d’êtres vivants,
pas un seul ? N’y trouve-t-on donc que vide infini, ciel illi-
mité, insondable silence ?

Lokhenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté, Éditions La Part des anges, 2000.