Aux portes interdites

Auteur : Paul Pugnaud

Aux portes interdites

"Mystère facile de l’ombre
Dans la citerne où l’eau clapote
Sous la voûte qui l’emprisonne
L’image nous fait croire
A la présence du passé."

Poèmes posthumes. D’acteur naviguant parmi tous les éléments, il est devenu spectateur impuissant d’une vie qui, comme une pierre, se désagrège. Nous participons à la dernière étape alors que "nos mains se tendent/ sans atteindre le souvenir". (Postface de René Rougerie).

Paru le 1er septembre 2005

Éditeur : Rougerie

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Coplas

Admire l’étonnante chose :
mon ombre posée sur le mur
et à la fenêtre la lune !

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.