Avec la mort, quartier d’orange entre les dents

Auteur : Marie-Claire Bancquart

Avec la mort, quartier d'orange entre les dents

"Avec la mort, quartier d’orange entre les dents est un quatuor. Ce que dit le titre, symboliquement, par ce morceau juteux, sucré - finalement plaisant - qui rompt la dureté imaginable d’un crâne décharné, rude synthèse de toute vanité. Et quatuor par son architecture, depuis la recherche d’un équilibre du vivre (première suite) à l’assomption de nos sèves dans l’arbre qui est pilier vivant, voulu inaltérable, des recommencements (dernière partie). Tout le livre fait parler les os des "petits faits divers", du "furtif", de "la mer ancienne", de "la bête écrivante"…."
F. B.

Paru le 1er février 2005

Éditeur : Obsidiane

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.