Banales Barbaries

de Michel Cahour

Banales Barbaries

Dans ce 14ème recueil de l’auteur, le poète tel un artiste provocateur, libre, engagé et conscient a décidé de prendre pour objet ce qui nous concerne intimement et que nous fuyons instinctivement, ce que les journalistes nous rapportent et que nous subissons de manière ponctuelle, tantôt affectés, effarés, révoltés, détracteurs puis détachés, désarmés, impuissants… !

Paru le 1er octobre 2019

Éditeur : Editions Prolégomènes

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Eugenio de Andrade

Blanc sur Blanc

Traverser le matin jusqu’à la feuille
des peupliers,
être frère d’une étoile, ou son fils,
ou peut-être père un jour d’une autre lumière de soie,

ignorer les eaux de mon nom,
les secrètes noces du regard,
les charbons et les lèvres de la soif,
ne pas savoir comment

l’on finit par mourir d’une telle hésitation,
un si grand désir
d’être flamme, de brûler ainsi d’étoile
en étoile,

jusqu’à la fin.

Eugenio de Andrade, Blanc sur Blanc, Traduit du portugais par Michel Chandeigne, Éditions de la Différence, 1988.