Bâton rouge

Auteur : Joël Bastard

Bâton rouge

Voir, voir, voir. Quoi de plus neuf que de voir ! Quoi de plus revigorant, risqué ? Quoi de plus contemporain ? Quoi de plus difficile ? Quoi de plus instructif que de voir ?

Sans carte d’état major en ces terres rouges, les éclats d’un pays, d’une errance, d’une écriture en marche au pas des arbres, des herbes et des visages. Au pas des livres ouverts en chemin, ceux de Xavier de Maîstre, d’Elisée Reclus, de Jacques Lacarrière, de Wang Wei et de bien d’autres. Au pas des villages traversés, des monts et des forêts. Au pas des infimes découvertes qui font le monde : un oiseau, un buisson, un fragment de mémoire, un bouton de culotte, un magnolia, des trappeurs de petites bêtes, un grand buveur de Négrita ou les yeux verts de Béatrice …

Paru le 1er septembre 2010

Éditeur : Virgile/ coll. Ulysse fin de siècle

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.