Béatrice Bonhomme

Béatrice Bonhomme, écrivain et professeur d’université, vit à Nice.

C’est un poète qui a toujours vécu dans des paysages méditerranéens, lesquels imprègnent de façon particulière son imaginaire.
C’est sur une présence toujours absente que repose la problématique de son écriture.
Ici se trouve la pierre angulaire qui initie le poème, ce centre qui n’est pas centre, proposant l’absence frémissante qui institue l’absence de fin.
Travail d’amour et de ferveur, cette œuvre, chargée de sensualité, s’aventure donc dans un texte qui garde en filigrane un fond d’exil. Territoire où l’amour s’exprime sans faux-fuyant et avec la certitude que la possession sait toujours se faire dépossession, dessaisissement. L’auteur tente ainsi d’inscrire les gestes de l’amour et de la mort dans la nudité blessée de la neige et de la mer.
Le plus pur du geste est encore celui qui nous fait marcher vers la mer, vers l’amour, vers le cloître de l’enfance et le regard perdu d’un enfant qui se brise, peut-être même vers la mort par disparition et solubilité nocturne.

Conjointement à son écriture de poète, Béatrice Bonhomme se consacre à la critique littéraire et elle tente d’y trouver une voie originale qui puisse faire de chaque critique un véritable poème.
Après une thèse sur Pierre Jean Jouve, elle s’est spécialisée dans le domaine de la recherche sur la poésie contemporaine avec des articles sur Yves Bonnefoy, Philippe Jaccottet, Bernard Vargaftig, Jude Stéfan, James Sacré, Salah Stétié. Elle assure à l’Université de Nice un séminaire sur la poésie et elle est responsable d’une équipe de recherches Poièma. Elle a coordonné un cycle de recherches sur la poésie et le rythme en 2005 et un second cycle sur poésie et traduction en 2008.

Elle a fondé avec Hervé Bosio la Revue Nu(e), qui publie des poètes et des artistes contemporains depuis 1994 et en 1998, avec Patrice Villani, elle a créé la Collection « Les Textes Fondateurs » aux Éditions Ellipses.
Elle a actuellement publié de nombreux ouvrages de critique littéraire et de création.

Extrait

Désert du déchaînement
Sur une photo de Françoise Vernas-Maunoury,
sept lanières de rouge pour James Sacré

1
lieu inondé par la
lumière
l’œil captif de son propre
regard
espace de cécité
et de nos rêves

2
sous les déchirures
du temps
faisant mémoire arrière
le temps déserté,
abandonné

3
Stèles immémoriales
pages pétrifiées
pierres en poussière de sable
en mots-sable
cette glisse entre nos doigts
comme grains de sable
les allées ensablées, désertifiées
des mots.

4
couleur rouge du désir
et de la langue
désert comme désir
le ciel a partie liée avec le sable
on entre dans le pays céleste du bleu
une trace rouge
vers
le nu bleu

5
perte de visage
visage poudré par le sable
écrasé sous la semelle du vent

6
errer pour reconstituer
le visage morcelé de l’absence
que ces bords invisibles
étendent au-delà de
l’horizon

7
l’empreinte du pied nu
laisse une trace
derrière les pas
la trace d’une page
évanouissante à la vue
les mots pour redonner
un lien à l’espace
délié du désert
désert impénétrable du livre

Extrait de Nu(e) 15, consacrée à James Sacré.

Bibliographie

Poésie

  • Mutilation d’arbre, préface de Bernard Vargaftig, Éditions Collodion, 2008.
  • Passant de la lumière, Éditions L’Arrière-Pays, 2008.
  • La Maison abandonnée, postface de Bernard Vargaftig, Éditions Melis, 2006.
  • Cimetière étoilé de la mer, préface de Claude Louis-Combet, Éditions Melis, 2004.
  • Jeune homme marié nu, réédition augmentée, préface de Salah Stétié, Éditions Melis 2004.
  • L’Age d’en haut, réédition augmentée, préface de Tristan Hordé, Éditions Melis, 2004.
  • Dernière adolescence, Éditions de la Revue Nu(e), 2002.
  • Marges, Éditions de la Revue Nu(e), 2002.
  • La fin de l’éternité, Éditions de la Revue Nu(e), 2002.
  • Nul et non avenu , Éditions Collodion, 2002.
  • Le nu bleu, L’Amourier Éditions, 2001.
  • La grève blanche, Éditions Collodion, 1999.
  • Les gestes de la neige, L’Amourier Éditions, 1998.
  • Journal de l’absence initiée, Éditions Encres vives, 1998.
  • Poumon d’oiseau éphémère, Éditions Moires, 1998.
  • Sabre au clair, Éditions Tipaza, 1998.
  • Le dessaisissement des fleurs, Éditions Rafaël de Surtis, 1997.
  • Jeune homme marié, nu , Éditions de la Revue Nu(e), 1996.
  • L’univers n’en sait rien, Éditions de la Revue Nu(e), 1996.
  • Sauvages, Éditions Moires, 1996.
  • Lieu-dit du bout du monde, Éditions Encres vives, 1994.
  • In Absentia, Éditions An Amzer, 1994.
  • Le pas de la clé, Éditions La vague à l’âme, 1992.
  • L’âge d’en haut, Éditions Traces, 1991.

Livres d’artistes

  • Unitas multiplex suivi de Aleph , (3 exemplaires avec Maurice Peirani), 2004.
  • Le Premier bleu, (3 exemplaires avec Arnaud Lamiral), 2004.
  • Pierres Tombales, (8 exemplaires avec Marie-José Armando), 2002.
  • Métamorphoses , (22 exemplaires avec Serge Popoff), 2002.
  • L’incendie de l’enfance, (5 exemplaires avec Thierry Lambert), 2002.
  • Fragments d’un désert, (10 exemplaires avec Françoise Vernas-Maunoury), Éditions de la Revue Nu(e), 2001.
  • Bleu équilibre, sans filet, (2 exemplaires avec Serge Popoff), Éditions de la Revue Nu(e), 2001.
  • La fin de l’éternité, (20 exemplaires avec Rivello-Androff), Éditions de la Revue Nu(e), 2001.
  • Les Chevaux de l’enfance, (15 exemplaires avec Serge Popoff), Éditions de la Revue Nu(e), 2000.
  • La Grève Blanche, (sérigraphie d’Alberte Garibbo), Éditions Collodion, 1999.
  • Femme de tulle et de pierre posée sur du papier, (22 exemplaires avec Serge Popoff), Éditions de la Revue Nu(e), 1999.
  • L’Embellie, (9 exemplaires avec Henri Maccheroni), 1998.

Essais

  • Mémoire et chemins vers le monde, Éditions Melis, Tome 1, 2008 ; Tome 2 (10 études sur des poètes femmes), 2013 (textes qui s’inscrivent comme des hommages à de nombreux auteurs contemporains).
  • Le Rêve et la Ruse dans la traduction de poésie, avec Micéala Symington, Éditions Melis Honoré Champion, 2008.
  • Pierre Jean Jouve ou la quête intérieure, Éditions Aden, 2008.
  • Le Rythme dans la poésie et les arts, interrogation philosophique et réalité artistique avec Micéala Symington, Éditions Honoré Champion, 2005.
  • Salah Stétié en miroir , Éditions Rodopi, 2000.
  • Jean Giono , Éditions Ellipses, 1998.
  • La mort grotesque dans les œuvres de Jean Giono, Éditions Nizet, 1996.
  • André Malraux : La Condition humaine, Éditions Ellipses, 1996.
  • Le roman au XXe siècle à travers dix auteurs, Éditions Ellipses, 1996.
  • Jeux de la psychanalyse, initiation, images de la femme dans l’écriture jouvienne, Éditions Minard, 1994.

Actes de Colloque

  • Jean Paulhan et les poètes, Éditions Presses Universitaires de Provence, 2003.
  • André Verdet - le pur espace poésie, Éditions l’Harmattan, 2003.
  • Henri Meschonnic, 2002.
  • Poésie et Rythme, Éditions Honoré Champion, 2002.
  • James Sacré, 2001.
  • Poésie et Philosophie, 2001.
  • Yves Bonnefoy, 2000.
  • Samuel Beckett, Actes du Colloque de l’Université de Nice, Publications de la Fac des lettres de Nice, 1999.
  • Claude Simon, Actes du Colloque de l’Université de Nice, Publications de L’université de Bourgogne, collection "le texte et l’édition", en collaboration avec Michel Erman, 1997.
  • André Malraux, Actes du Colloque de l’Université de Nice, Publications de la Faculté des Lettres de Nice, 1996.
  • Un divertissement royal d’après Jean Giono, Actes du Colloque de l’Université de Nice, Publications de la Faculté des Lettres de Nice, 1996.
  • Giono autrement, l’apocalyptique, le panique, le dionysiaque, Actes du Colloque de l’Université de Nice, Publications Université de Provence, 1995.
  • Pierre Jean Jouve Actes de Colloque international, Université de Nice Roman 20-50, 1994.
  • Don Juan, Actes du Colloque de l’Université de Nice, Publications de la Faculté des Lettres de Nice, 1993.