Bérenice

Editions de poésie
Poésie étrangère
Poésie contemporaine

Type de livres
broché, illustré

Mode de diffusion, de distribution
Diffuseur en librairie : collectif éditeurs indépendants
Comptoir : 3 rue de Plaisance 75014 Paris

Année de création : 1995

Nombre de parutions par an : 8

Tirage moyen : 500 ex.

Accepte de recevoir des manuscrits

Editeur : Jean-Michel Platier
Tél : 01 47 07 28 27
editions.berenice@wanadoo.fr

Contact

11 rue de la Glacière

75013

Paris

Résurgences de Catherine Ribes-de Palma

1er août 2012

Résurgences de Catherine Ribes-de Palma

"Il y a pire que la poésie politique : l’excès de mépris de la politique, la surdité aux questions posées par la réalité et l’histoire, et le refus de participer implicitement à l’entreprise de l’espoir." (Mahmoud Darwich)
"Couvre-toi jeunesse d’un voile plus téméraire
toi dont l’ombre jette sur les murs son innocence
toi qu’anime le désir de voir et d’atteindre…
La terre promise et ancestrale…"
"Cover yourself youth with a bolder veil
You whose shadow throws its innoncence across the wall
You who (…)

Le juste nécessaire

1er mai 2012

Le juste nécessaire

Poèmes inédits, introuvables et retrouvés
Traduit en italien.
"Seul au milieu du monde
Un peu de soleil
Un peu de vent
Un peu de toi
Juste la saison qui s’attarde
Et un bleu infini
Avoir comme les yeux qui pétillent
Etre seul au milieu du monde
Et puis parfois s’en rendre compte
Toujours en vain"

L'aube des blessures de Mustafa Hamlat

1er mars 2012

L’aube des blessures de Mustafa Hamlat

Les blessures viennent de lointaines fêlures.
Des "aubes navrantes et des soleils amers".
La beauté, la laideur, l’art dans toutes des splendeurs, à longueur de vie ouvrent en nous ces blessures comme par inadvertance. Que viennent enfin les souriantes cicatrices.

En attendant la fin du moi de Laurent Fourcaut

1er septembre 2010

En attendant la fin du moi de Laurent Fourcaut

"Sonnets. C’est un livre de sonnets. Dans une forme qui n’a de classique que le moule, hérité d’une tradition toujours vivante - la preuve -, l’auteur, hanté par la grande Moule cosmique, livre une manière de chronique au jour le jour, pleine de dérision et d’amers sarcasmes, de ce monde martyrisé et sans perspectives, mais non sans aspirations désespérées, qui est le nôtre en cette première décennie du siècle.
Réactivant une autre tradition, celle du poème adressé, il dialogue avec l’ami Pierre - Pierre (…)

La traversée du jour

1er septembre 2010

La traversée du jour

J’habite un poème écrit dans une langue perchée
sur la plus haute branche de l’arbre le plus haut
J’habite une rivière de mots
qui coule parmi des bouquets de fleurs fauves
et que traverse et retraverse mon chant
J’habite un parfum ou un fruit
j’habite un langage sans solution
j’habite une terre où j’ai grandi
j’habite la très grande brûlure de midi

L'annonce faite à Venise de Francis Vladimir

1er octobre 2007

L’annonce faite à Venise de Francis Vladimir

L’Annonce faite à Venise est issue d’un voyage en avril 2004. À la question qu’on lui posa tout de suite après son séjour d’un texte sur Venise , l’auteur se souvient avoir répondu pleinement conscient qu’il était des grands noms de la littérature qui rendirent hommage à la grandeur et aux fastes passés de cette cité : un poème sur Venise , jamais… . Preuve s’il en est que l’on peut écrire malgré ses réticences. Francis Vladimir a ce pendant succombé à la magie car la poésie des lieux et des hommes s’est (…)

Neptune Mambo suivi de Depuis toujours

1er mai 2006

Neptune Mambo suivi de Depuis toujours

Amoureux de l’amour, acteur passionné de "la scène monde", gourmand des saveurs poivrées de la révolte, et encore audacieux, enflammé, fraternel : tel est Thierry Renard. En stances fluides qui sonnent clair, il célèbre le "dur métier de vivre", "l’unique visage de la femme unique" et "le poème (qui) est une corde où se pendre". Racontant sa vie ordinaire en vers à la manière de Georges Perros et Raymond Queneau, usant d’une langue qui court et coule à la façon d’André Velter, il pratique la poésie du (…)

Chaman

1er mars 2004

Chaman

Agulla de Francis Vladimir

1er novembre 2002

Agulla de Francis Vladimir

Elégie de Francis Vladimir et aquarelles, encres, dessins d’Annie Maurer
Francis Vladimir est né à Elne. Il a publié un romn, des nouvelles et des textes poétiques. Il collaboreavec des troupes de théâtre pour lesquelles ilé crit, traduit, adapte et joue.
Annie Maurer est peintre et portraitiste. Elle inscrit sa démarche en écho avec des écrits d’auteurs contemporains et illustre de nombreux ouvrages (…)

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.