Bethani

suivi de « le Bouillon de la Langue »

Auteur : Martine Konorski

Bethani

Préface par Emmanuel Moses.

Les yeux perdent la trace de la lumière du jour Seuls les souvenirs à l haleine des heures bercent les écritures empreintes de ta voix

Paru le 26 mars 2019

Éditeur : Le nouvel Athanor

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : humus formé par l’effritement et l’évaporation de nos rêves – diurnes autant que nocturnes ¬–, et que viennent féconder les songes ainsi qu’une abeille féconde les fleurs où elle butine. Les songes, montés (ou descendus ?) des confins du visible.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.