Biens essentiels

Laurent Doucet

Biens essentiels

Les livres nous interrogent sur la notion de Biens communs face aux ravages du libéralisme aux commandes du monde actuel. La pandémie semble avoir été le dernier symptôme de l’envers mortifère des promesses de consommation illimitée.

L’écriture et tous les arts de la vie, les livres, les librairies et les bibliothèques sont comme la

dernière barricade pacifique avant les catastrophes annoncées. Et si le virus de la lecture était le meilleur antidote pour défendre, construire et réinventer à l’infini la culture du vivre-ensemble, d’abord faite pour partager ?

Le livre Biens essentiels nous rappelle ce dialogue de deux personnages dans une autre nouvelle de

Laurent Doucet :

« — Que serait un monde où chacun découvrirait enfin qu’il est un livre à écrire et à vivre ?

— Une bibliothèque de l’humanité, où chacun signerait sa vie comme un poème ».

Paru le 3 août 2022

Éditeur : La rumeur libre

Poème
de l’instant

Décomposée

Nous nous aimons dans tous les interstices de la fatigue.
Huit heures claironnent. On se dénoue, mais on préserve
dans les plis de nos corps la mémoire exacte des étreintes.

Clémentine Beauvais, Décomposée , Éditions de l’Iconoclaste, 2021.