Bruit Blanc

Contact

6, rue du Pont-de-Lodi

75006

Paris

Collège de Jérôme-David Suzat-Plessy

1er mars 2013

Collège de Jérôme-David Suzat-Plessy

à l’heure où se ferment les cercles
j’argumente face au soleil
tandis que se délient les doigts
et que les rails parallèles
marquent la fin du voyage
les intenses regards sont des regards d’aveugles
les enfers ne s’ajoutent pas
ton centre est dans la mer
le mien n’est que nuée

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997