CAR LA DOUCEUR DE VIVRE EST PÉRISSABLE

Auteur : Alain Duault

CAR LA DOUCEUR DE VIVRE EST PÉRISSABLE

En musique, on parlerait de mode mineur, celui qui correspond au blues, et, dans l’écriture, au spleen. Ces poèmes font entendre toutes les nuances de cette mélancolie sans tristesse ; et puis « Quoi/de plus beau qu’une illusion », et qu’importe après tout que les musiciens pleurent puisque la musique qui naît de leurs chagrins vous envoûte et vous bouleverse l’âme.

Paru le 3 mars 2022

Éditeur : Gallimard

Poème
de l’instant

L’agonie du figuier

je t’attendrai debout sur le même sourire
pour conjurer la tempête

Tahar Djaout, 1954-1993, « L’agonie du figuier », apulée, Éditions Zulma, 2021.