CRAM (centre de réflexion sur les auteurs méconnus)

Contact

Bernard Baritaud
Appt 19
7 rue Bernard de Clairvaux

75003

Paris

La corne de brune n°9

1er janvier 2013

La corne de brune n°9

Textes de :
D. Arnajo
B. Baritaud
D. Dantal
D. Fabriani
JC Feray
L. François
L. Hacherelle
E. Masselin
C. Pelletier
J. Penet de la Bussière
A. Saligal
N. Sanchez
D. Therby

La Corne de Brume n°8

1er mars 2012

La Corne de Brume n°8

Textes de : D. Aranjo, B. Baritaud, Ph. Blondeau, J. Callais, Colette, D. Dantal, J. Francis-Boeuf, L. François, H. Gerbeau, L. Hacherelle, A. Nolat, B. Richter, N. Sanchez.
Textes sur : M. Boulenger, M. Dekobra, J. Dutourd, J. Francis-Boeuf, P. Mac Orlan, A. Mazere, A. Nolat, B. Richter, S. Virgili et D. Voldman.

La Corne de Brume N°7

1er février 2011

La Corne de Brume N°7

La corne de Brume n°6

1er novembre 2009

La corne de Brume n°6

Textes de : D. Arnajo, B. Baritaud, J.M. Bernard, PH. Blondeau, F. Carco, PH. Chabaneix, Claudien, M. Decaudin, T. Dereme, L. François, R. Messac, P. Mourousy, J.M.A Paroutaud, J. Pellerin, M. Perera, B. Thioune, P.J. Toulet, L. Verane, P.O. Waltzer.
Textes sur : Aurel, A. Laurie, D. Leuwers, J. Marais, J.M.A. Paroutaud, M. Perera

La Corne de Brume N°5

1er novembre 2008

La Corne de Brume N°5

Textes de Aurel, B. Baritaud, C. Besset, E. Brieux, J.J. Chollet, L. François, A. Mortier, C. Pelletier, B. Thioune.

La corne de brume n°3

1er mai 2005

La corne de brume n°3

Textes de :
R. Jouanny
L. Hachérelle
M. Migozzi
J. Braeckman
B. Baritaud
G. Talon
C. Pelletier
J. Cames
Textes sur :
M. Decaudin, quelques revues littéraires belges, A. Nolat, M. Rochette, J. P. Bayard, quelques poètes contemporains, F. Carco, R. Besus, H. Gerbeau.

Poème
de l’instant

Georges Didi-Huberman

Survivance des lucioles

Les lucioles, il ne tient qu’à nous de ne pas les voir disparaître. Or, nous devons pour cela, assumer nous-mêmes la liberté du mouvement, le retrait qui ne soit pas repli, la force diagonale, la faculté de faire apparaître des parcelles d’humanité, le désir indestructible. Nous devons donc nous-mêmes - en retrait du règne et de la gloire, dans la brèche ouverte entre le passé et le futur - devenir des lucioles et reformer par là une communauté du désir, une communauté de lueurs émises, de danses malgré tout, de pensée à transmettre. Dire oui dans la nuit traversée de lueurs, et ne pas se contenter de décrire le non de la lumière qui nous aveugle.

Georges Didi-Huberman, Survivance des lucioles, Éditions de Minuit, 2009.