Cadastre, suivi de Moi, laminaire…

Auteur : Aimé Césaire

Cadastre, suivi de Moi, laminaire…

Ce volume est constitué de la version définitive de Soleil cou coupé et de Corps perdu, réunis sous le titre général de Cadastre, auquel s’ajoute le dernier recueil d’Aimé Césaire, Moi, laminaire…

Né en 1913 et mort en 2008 en Martinique, Aimé Césaire fut poète, dramaturge et homme politique. Anticolonialiste résolu, il a élaboré, avec Léopold Sédar Senghor, la notion de « négritude ». Nombre de ses ouvrages, dont Ferrements et autres poèmes et Une saison au Congo, sont disponibles chez Points.

« La parole d’Aimé Césaire, belle comme l’oxygène naissant. »
André Breton

Sur un arc de cercle
dans les mouvements publics des rivages
la flamme
est seule et splendide dans son jugement intègre

Paru le 18 février 2021

Éditeur : Points

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lettre à George Sand

25 juillet 1833,

Mon cher George,

J’ai quelque chose de bête et de ridicule à vous dire. Je vous l’écris sottement, au lieu de vous l’avoir dit, je ne sais pourquoi, en rentrant de cette promenade. J’en serai désolé ce soir. Vous allez me rire au nez, me prendre pour un faiseur de phrases dans tous mes rapports avec vous jusqu’ici. Vous me mettrez à la porte et vous croirez que je mens. Je suis amoureux de vous, je le suis depuis le premier jour où j’ai été chez vous.

Alfred de Musset, 1810-1857, Lettre à George Sand.