Cadratins

Contact

- 1 allées Jean Jaurès -

65200

Bagnères-de-Bigorre

J’écris le jour qui vient de Jean Le Bot

1er décembre 2002

J’écris le jour qui vient de Jean Le Bot

publié avec le concours du Conseil général des Hautes Pyrénées.

Fragments d’un journal de l’avant-printemps d’Alain Girard

1er juin 2002

Fragments d’un journal de l’avant-printemps d’Alain Girard

Collection XII
Yeux, nez, bouche, tête, oreilles. Bleu, rouge, intensité des sens et vives écoutes. Cinq arbres de Judée. Trois pas sous les nuages, les mots peignent les rivages.

Chemin des Dames de Françoise Ille

1er octobre 2001

Chemin des Dames de Françoise Ille

de Françoise Ille, collection XII
De quel chemin s’agit-il, d’un de ces chemins oubliés de ces guerre où le vertige fait vaciller les seuils - la mémoire lentement se déchire emplissant nos paupières plus fines, plus insidieuses, sur les lignes de crête, dans le creux de nos nuques.

Important 1,2,3 de Guy Viarre

1er mars 2001

Important 1,2,3 de Guy Viarre

collection XII
Comment être homme, être libre, jusqu’où l’amitié mystérieuse neige, plus rare que l’art " m’empêche de mourir ". Telles sont quelques unes des armes dans la journée de Guy Viarre qu’il nous invite à partager.

Nemo de Lionel Verdier

1er octobre 2000

Nemo de Lionel Verdier

de Lionel Verdier, collection C&J
Le même verbe signifie dans la langue grecque la loi, la limite et la finitude, l’horizon, l’errance, la marche destinée vers cet horizon qui leur donne précisément son sens.

Poème
de l’instant

Treizième poésie verticale

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.

Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré leur silence.

Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz, Treizième poésie verticale, traduit de l’argentin par Roger Munier, Librairie José Corti, 1993.