Cahiers de Paris

Auteur : Petr Král

Cahiers de Paris

Petr Král est un poète-piéton. Il marche et repère ce que, dans la bousculade moderne, on n’aperçoit pas, une bouche de femme qui avive la marge de la ville, la feuille morte qui aiguillonne une voiture en glissant sur son toit, la mystérieuse zone du plafond qu’on désigne quand on enfile son manteau ; il voit la viande qui tourne sur une broche « au milieu du cosmos ».

Ces carnets qui parcourent quarante ans, de 1968 à 2006, rendent nostalgique d’un Paris qui disparaît progressivement comme la neige qui fond au soleil. Mais ils sont écrits avec un ton réjouissant et irrévérencieux où l’humour le dispute à la poésie. Un livre rare.

Paru le 4 avril 2012

Éditeur : Flammarion

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Baudelaire

Petits poèmes en prose

Votre œil se fixe sur un arbre harmonieux courbé par le vent ; dans quelques secondes, ce qui ne serait dans le cerveau d’un poëte qu’une comparaison fort naturelle deviendra dans le vôtre une réalité. Vous prêtez d’abord à l’arbre vos passions, votre désir ou votre mélancolie ; ses gémissements et ses oscillations deviennent les vôtres, et bientôt vous êtes l’arbre. De même, l’oiseau qui plane au fond de l’azur représente d’abord l’immortelle envie de planer au-dessus des choses humaines ; mais déjà vous êtes l’oiseau lui-même.

Charles Baudelaire, Petits poèmes en prose, « Le Théâtre de Séraphin », 1868.