Cahiers dessinés

Contact

Résurrection permanente d'un cinéaste amoureux

1er novembre 2016

Résurrection permanente d’un cinéaste amoureux

Préface d’André S. Labarthe
150 dessins de Noyau
Que se passe-t-il lorsqu’un cinéaste hors du commun rencontre un grand dessinateur  ? Un dialogue détonnant.
Damien Odoul a réalisé à ce jour sept longs-métrages, dont Le Souffle, récompensé à la Mostra de Venise en 2001, et La Peur, prix Jean Vigo 2015. Il a fait jouer à contre-emploi de nombreux acteurs — Pierre Richard, Anna Mouglalis, Laetitia Casta, Benoît Magimel, Mathieu Amalric, Emmanuelle Béart… —, et révélé de sublimes inconnus.
Film après (…)

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.