Calligrammes

Poèmes de la paix et de la guerre (1913-1916)

Auteur : Guillaume Apollinaire

Calligrammes

Avec un portrait de l’auteur par Pablo Picasso.
Postface de Claude Debon.
Suivi du fac-similé d’un exemplaire de Case d’Armons publié au front en 1915.

Les poèmes de Calligrammes sont composés par Guillaume Apollinaire entre 1912 et 1917. Si nombre d’entre eux sont d’abord publiés séparément en revues, ils sont réunis du vivant du poète en avril 1918 en un recueil édité à 1 000 exemplaires par le Mercure de France. Il est alors sous-titré : « Poèmes de la paix et de la guerre ». Le volume est ensuite repris en 1925 aux Éditions de la Nouvelle Revue française.

À l’occasion de la commémoration du centenaire de la première année de la Grande Guerre, les Éditions Gallimard proposent une édition exceptionnelle de Calligrammes, dans la collection « Blanche » grand format, donnant leur juste mesure typographique aux idéogrammes lyriques et aux autres poèmes dont est constituée l’œuvre d’Apollinaire. C’est une édition parfaitement établie qui est ainsi offerte, recomposée à l’initiative de la Compagnie typographique et de Claude Debon au plus près de l’originale et de ce que nous connaissons aujourd’hui du projet du poète.

Ce grand volume est enrichi de la reproduction en fac-similé d’un des 25 exemplaires, rarissimes et tous uniques, de l’édition originale de Case d’Armons, recueil autographié de 21 poèmes repris ultérieurement dans Calligrammes. Ces exemplaires sont imprimés en juin 1915 « à la batterie de tir devant l’ennemi », à l’initiative du poète. Apollinaire est au front depuis avril 1915, rattaché à la 45e batterie du 38e régiment d’artillerie engagée en Champagne. Il a reçu l’autorisation d’utiliser pour l’impression le duplicateur stencil qui sert alors à la réalisation des papiers militaires. Avec l’aide de ses compagnons de front Bodard et Berthier, il tire à l’encre violette sur papier quadrillé les quelques exemplaires de ce recueil vendu par souscription. Rehaussé de retouches manuscrites et de papiers collés, chaque exemplaire de Case d’Armons constitue ainsi un témoignage exceptionnel de la genèse littéraire et éditoriale de Calligrammes.

Paru le 2 décembre 2014

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Jacques Darras

La Maye réfléchit

je froisse le temps
sa porte s’ouvre
et moi j’attends
qu’un oiseau entre m’annoncer
qu’il est grand temps que je m’envole
mes ailes d’enfant
sont repliées
quel est le livre
quelle est la page ?

Jacques Darras, La Maye réfléchit, Éditions Le Castor Astral & In’hui, 2020.