Capharnaüm

Auteur : Yves Ughes

Capharnaüm

Ce long poème narratif tresse deux voix. L’une, en caractère romain, conduit l’errance urbaine d’un certain Judas propulsé dans une civilisation contemporaine et la seconde, en italique, traverse la pensée de l’auteur dans un monologue intérieur.

Porté par le sous-titre de ce recueil – Douze stations avant Judas – le récit est ainsi composé, comme une expérience risquée du monde, en douze tableaux et ponctué de rencontres avec des figures bibliques. Le “ Judas” d’Yves Ughes a ceci de commun avec celui de la tradition qu’il est bien un traître, mais, par amour de la vie, c’est la mort qu’il va trahir. Et la voix du “Je”, advenir à une résurrection.

Lire l’intégralité de l’entretien d’Alain Freixe, Yves Ughes et Michaël Glück, paru dans le Basilic N°36 de septembre 2010.

Paru le 1er novembre 2010

Éditeur : L’Amourier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.