Capharnaüm

Auteur : Yves Ughes

Capharnaüm

Ce long poème narratif tresse deux voix. L’une, en caractère romain, conduit l’errance urbaine d’un certain Judas propulsé dans une civilisation contemporaine et la seconde, en italique, traverse la pensée de l’auteur dans un monologue intérieur.

Porté par le sous-titre de ce recueil – Douze stations avant Judas – le récit est ainsi composé, comme une expérience risquée du monde, en douze tableaux et ponctué de rencontres avec des figures bibliques. Le “ Judas” d’Yves Ughes a ceci de commun avec celui de la tradition qu’il est bien un traître, mais, par amour de la vie, c’est la mort qu’il va trahir. Et la voix du “Je”, advenir à une résurrection.

Lire l’intégralité de l’entretien d’Alain Freixe, Yves Ughes et Michaël Glück, paru dans le Basilic N°36 de septembre 2010.

Paru le 1er novembre 2010

Éditeur : L’Amourier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Christian Morgenstern

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

L’oiseau-bœuf
Le dromadaire palmé
Le lion luisant
La roucouleuvre
Le hibou de manchon
Le cachalair
La punaise tentaculaire
Le taureau à sonnette
Le bœuf-paon
Le renard-garou
Le gentignol
Le pinson-scie
Le carlin d’eau douce
Le rat de vin
L’engouletempête
Le ver de ciel
Le chameau-épic
Le rhinocétalon
L’œillet-dinde de Noël
L’hommefeuille

Christian Morgenstern, Les chansons du Gibet, Die Galdenlieder, traduit de l’allemand par Jacques Busse, Les Cahiers Obsidiane, 1982.