Carnets Dix-Quinze

Contact

Eros crépusculaire

1er juin 2005

Eros crépusculaire

Plus loin que nos désirs…
aurons-nous les jambes d’y arriver ?
Partenaire dont les fraîcheurs
semblaient depuis si longtemps émoussées,
on rayonne dans la gloire
d’un fascinant souvenir.
L’impulsion de redorer
ses ailes ?
Faire des illusions à l’amour.

Ex abrupto

1er septembre 2004

Ex abrupto

Poésie : tout le monde y songe ;
on l’écrit comme on sait.
Créer à condition d’avoir
l’enthousiasme exigeant.

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.