Carnets Dix-Quinze

Contact

Eros crépusculaire

1er juin 2005

Eros crépusculaire

Plus loin que nos désirs…
aurons-nous les jambes d’y arriver ?
Partenaire dont les fraîcheurs
semblaient depuis si longtemps émoussées,
on rayonne dans la gloire
d’un fascinant souvenir.
L’impulsion de redorer
ses ailes ?
Faire des illusions à l’amour.

Ex abrupto

1er septembre 2004

Ex abrupto

Poésie : tout le monde y songe ;
on l’écrit comme on sait.
Créer à condition d’avoir
l’enthousiasme exigeant.

Poème
de l’instant

Fereydoun Faryad

Ciel sans passeport

Exil amer.
Aucune lettre, nulle visite.
Sauf un moineau
Qui s’est posé sur la fenêtre
Avec en son bec
Un vers de Sappho.

Fereydoun Faryad, Traduction de Jacques Lacarrière, Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.