Ce qui reste après l’oubli

Auteur : Alain Duault

Ce qui reste après l'oubli

Troisième volet de la trilogie poétique inaugurée par Une hache pour la mer gelée et poursuivie avec L’effarant intérieur des ombres, ce volume reprend la forme versifiée et la disposition en carré presque parfait des deux précédents.
Le vers est toujours aussi fluide et musical, le poème toujours composé de bribes de chansons, vers et images retrouvés, souvenirs en miette qui font texte et répètent, inlassablement, que l’amour est folie, que le temps passe, que la beauté ne s’épuise pas.

Paru le 4 mars 2010

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Paul Celan

« Ein Nichts waren wir, sind wir, werden wir…

« Ein Nichts
waren wir, sind wir, werden
wir bleiben, blühend :
die Nichts-, die
Niemandsrose. »

_

« Un rien
nous étions, nous sommes, nous
resterons, en fleur,
la rose de rien, de
personne. »

Paul Celan, Traduction de Martine Broda.