Ce qui restera

Parfois
je me lève
j’ouvre les bras
et j’étreins l’air

Issa Makhlouf
Ce qui restera
Traduit de l’arabe par Abdellatif Laâbi
Le Castor Astral / 2022

Poème
de l’instant

Les quatre coins du cœur

Un garçon qui, avec le courage des simples, aimait ce qu’il désirait, admettait ce qui l’émouvait, bref, s’y livrait sans se débattre. Naïvement, comme plus personne – ou si peu – n’en avait la possibilité, le courage ou la simplicité en ce siècle.

Françoise Sagan, Les quatre coins du cœur, Éditions Plon, 2019.