Ce vase plein de lait

Auteur : Bernadette Engel-Roux

<i>Ce vase plein de lait</i>

Hollan Alexandre
(fusains)
« Des amis sont dans la peine. Et je les sens si proches. C’est, je crois, ce ciel tendre et léger, tout de pastels bleus et roses et blancs qui pose leur présence ici, tout près, dans l’espace où je suis, assise, un livre ouvert sur les genoux, et oublié. C’est la lumière aiguë et fraîche qui griffe la neige des sommets, c’est la douceur de l’air, peut-être tout ce que l’on voudrait offrir et partager qui doit assurer ce transport de présences aimées. Il penche son grand corps vers celle qui somnole, il tient ses mains et dans ses lointains elle sent les forces qu’il transfuse, elle reconnaît les mains familières et sans doute lui dit-il en silence ce ciel tendre et frais, la lumière aiguë, la douceur de l’air, la jeunesse de la neige. » B. Engel-Roux

Paru le 1er mars 2017

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.