Cent fois sur le métier de Jan Baetens

LE LIVRE

• Boileau : “Vingt fois sur le métier” (Art poétique)
• Ponge : “Une rhétorique par objet” (My creative method)
• Queneau : 99 variations sur le même événement (Exercices de style)
Boileau + Ponge + Queneau = Cent fois sur le métier, soit cent poèmes sur cent professions, à chaque fois dans un style différent mais qui se veut “juste” tout en restant, de ton et d’inspiration, aussi libre que possible.
Toutes les professions décrites sont de vraies professions. Comme l’auteur est Belge, le métier VI est celui de roi.

L’AUTEUR
Jan Baetens est l’auteur de nombreux ouvrages d’analyse et de critique littéraire. Il s’intéresse particulièrement aux rapports entre texte et image, notamment dans les domaines du récit photographique et de la bande dessinée. Son livre Hergé écrivain (Labor, 1987) est devenu un classique du genre. Aux Impressions Nouvelles, il a également publié Du roman-photo et l’anthologie historique Le Combat du droit d’auteur.

Jan Baetens est peut-être le dernier des poètes flamands d’expression française. Il est l’auteur de six volumes de poésie, dont récemment : Made in the USA (Les Impressions Nouvelles, 2001), Arts poétiques (Comp’Act, 2002) et Construction d’une ligne TGV (en collaboration avec le dessinateur Olivier Deprez, éd. Maisonneuve et Larose, 2003), volumes salués par la critique. En 2002 il a publié aussi une anthologie très remarquée de la poésie belge contemporaine : Les Belges sont à la mode (éd. P.). Il codirige Formules, la revue des littératures à contraintes et FPC (Formes poétiques contemporaines).

Il achève actuellement une « novellisation en vers » de Vivre sa vie de Jean-Luc Godard.

Paru le 1er janvier 2004

Éditeur : Les impressions nouvelles

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Momin Latif

AVIS À L’AMOUREUX

Ne sors pas dans la rue
L’âme trop visible
Sur tes yeux
On devinera ton cœur
Qui bat
Ton foie gorgé de sang
Tes entrailles qui frémissent
Tu feras rire les enfants
Tu rencontreras peut-être
Le fauve
Que tu aimes tant
Ne lui fais pas peur
Ne sors pas dans la rue

Momin Latif, Peut-être moi, Dumerchez, 2007.