Cercles / Kreisen

de Rose Ausländer

Cercles / Kreisen

Traduit de l’allemand par Dominique Venard,
Dessins de Marfa Indoukaeva

« Mon verbe est né du désespoir », a dit Rose Ausländer. Mais la charge d’espérance que transportent ses poèmes envers et contre tout, leur confère une énergie et une lumière extraordinaires. La poésie de Rose Ausländer est, avant tout et surtout, une poésie de résistance. A l’exil. A l’horreur innommable de la Shoah. A l’oubli. A la désespérance. Au silence et à l’ « indicible ». A la mort dans tous ses états.

Paru le 15 avril 2010

Éditeur : Aencrages&Co

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Philip Larkin

Où vivre, sinon ?

Est-ce pour maintenant ou pour toujours
Que le monde est pendu à une tige ?
Est-ce pour un rendez-vous ou par ruse,
Ces bois trouvés pour aller faire un tour ?

Est-ce miracle ou mirage
Si vers les miennes se lèvent tes lèvres ?
Et les soleils, comme des balles de jongleurs,
Sont-ils une feinte ou un gage ?

Darde tes feux, mon ange surprenant,
Faisant front de tes seins à la peur coupe court,
Te prenant maintenant, je te prends pour toujours,
Car le toujours est toujours cet instant.

Philip Larkin, Où vivre, sinon ?, Traduit de l’anglais par Jacques Nassif, Éditions de la Différence, 1994.