Cercles / Kreisen

de Rose Ausländer

Cercles / Kreisen

Traduit de l’allemand par Dominique Venard,
Dessins de Marfa Indoukaeva

« Mon verbe est né du désespoir », a dit Rose Ausländer. Mais la charge d’espérance que transportent ses poèmes envers et contre tout, leur confère une énergie et une lumière extraordinaires. La poésie de Rose Ausländer est, avant tout et surtout, une poésie de résistance. A l’exil. A l’horreur innommable de la Shoah. A l’oubli. A la désespérance. Au silence et à l’ « indicible ». A la mort dans tous ses états.

Paru le 15 avril 2010

Éditeur : Aencrages&Co

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Henri Michaux

« Posture privilégiée »

Magie naturelle d’une simple pose,
Mis au calme
l’esprit en quiétude laisse ailleurs les parleurs
les menteurs inscrits,
laisse s’étaler les naïfs transporteurs
des quotidiennes maximes sommaires de l’époque.
Ne sont plus entendues, les disputes

Hors de l’action
bras retirés de la circulation
aussi bien de l’attaque que de l’aide
retirés de la préparation à agir…

Henri Michaux, « Posture privilégiée », Revue Nulle Part, 1984.