Chacun sa route

Parti en Amazonie retrouver son ex-femme Patricia afin de lui faire signer l’acte de divorce dans le but de pouvoir se remarier, Stéphane Marchadot, fringant boursier français, découvre avec stupeur qu’il est le père de Mimi-Siku, un enfant âgé de 13 ans. Convaincu par son fils qui rêve de découvrir la tour Eiffel, Stéphane décide de l’emmener avec lui, même s’il sait que le moment est mal venu. Il ne vit que pour son travail et n’a donc pas de temps à consacrer à son fils, d’autant plus qu’il est mêlé à une « sale » affaire d’argent par la faute de Richard Montignac, son colérique associé, qui n’en est pas à sa première bavure.

Paru le 22 août 2018

Éditeur : 01Editions du livre

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.