Chefferies bamiléké

Auteur : Gérard Macé

Chefferies bamiléké

Au Cameroun, je suis allé une première fois en janvier 2010. J’y suis retourné en novembre 2012 et en janvier 2013, pour assister dans le pays bamiléké aux différentes phases de la succession d’un chef, ainsi que pour visiter une trentaine de chefferies, où j’ai été reçu comme un roi… par les rois eux-mêmes. Comme en d’autres endroits, ce qui m’a intéressé est la cohérence d’un univers, une tradition vivante qui évolue, les relations des hommes entre eux et au monde qui les environne.
En écrivant et en photographiant, j’ai voulu éviter le point de vue superficiel du touriste qui reste sur son quant à soi, et ne pense qu’à se protéger, ainsi que le point de vue surplombant de l’ethnographe, que je ne suis d’ailleurs pas. Entre les deux, je crois toujours que la littérature a toute sa place, libre et singulière.

Paru le 1er février 2014

Éditeur : Le Temps qu’il fait

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.