Chemin terrestre de Karl Ristikivi

Chemin terrestre de Karl Ristikivi

Traduit de l’estonien par Tahar Montbélialtz.
Préface de Mathieu Bénezet

"Envie de rentrer - envie de s’aventurer,
séparé en deux branches l’arbre pousse,
chercheur d’ombrage - chercheur des vents d’orage
à la lisière de la mer et d’une forêt.
Peur de naître - peur de disparaître,
la trame de la vie ficelée à ses deux extrémités.
Existence - non-existence,
l’une d’elles est sommeil, rêve,
l’autre, sans pareille, diffère."

Paru le 1er janvier 2002

Éditeur : La Guillotine

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Eugenio de Andrade

Blanc sur Blanc

Traverser le matin jusqu’à la feuille
des peupliers,
être frère d’une étoile, ou son fils,
ou peut-être père un jour d’une autre lumière de soie,

ignorer les eaux de mon nom,
les secrètes noces du regard,
les charbons et les lèvres de la soif,
ne pas savoir comment

l’on finit par mourir d’une telle hésitation,
un si grand désir
d’être flamme, de brûler ainsi d’étoile
en étoile,

jusqu’à la fin.

Eugenio de Andrade, Blanc sur Blanc, Traduit du portugais par Michel Chandeigne, Éditions de la Différence, 1988.