Cheval blanc

Auteur : Marc Blanchet

La poésie de Marc Blanchet, parce qu’elle est la transcription d’un univers mental particulièrement riche, est exigeante. Elle ne peut être lue de l’ « extérieur », comme un texte neutre porteur d’un sens valant par lui-même. Elle appelle l’engagement, elle dit la nécessité qu’il y a pour le lecteur à s’approprier cette suite d’images prises dans une écriture qui oscille entre le vers et la prose poétique.

Paru le 1er décembre 2004

Éditeur : Virgile/ coll. Ulysse fin de siècle

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Matin de printemps

Matin de printemps –
mon ombre aussi
déborde de vie !

Kobayashi Issa, 1763-1828.