Chroniques de la Mort

Auteur : Michel Thion

Chroniques de la Mort

Longtemps, la Mort s’est demandée
Si c’était bien nécessaire d’écrire
ces chroniques…
Pour quel lecteur ?
Une fois Mort
Le dernier Mort
Qui succéderait à la Mort ?
Le dernier libraire
Fermerait sa boutique.
C’est tout.

À ma vieille amie, qui m’accompagne depuis toujours,
qui me tient la main dans les moments difficiles,
et si elle ne peut guère compter sur moi, je sais
que je peux, en toutes circonstances, compter sur elle.
Allez, trinquons, à la Mort, à la Mort !

*

Avant, la Mort,
J’étais contre.
Mais aujourd’hui qu’elle me drague…

*

La Mort, assise sur un banc,
Pensive,
S’interroge, un peu dégoutée :
« J’en croise tant des indifférents,
Alors je me demande s’ils ont
Un permis de port d’âme.
 »

*

Paru le 1er septembre 2017

Éditeur : La rumeur libre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.