Ciné Poème 2016
Du 17 au 19 mars 2016

Ciné Poème 2016
5ème édition

Festival créé à l’initiative de la Ville de Bezons et du Printemps des Poètes.

"S’il est entendu que la poésie a toujours trouvé son expression la plus concrète, la plus constante et la plus avérée, dans le poème, qu’il soit dit, chanté ou écrit, elle a toujours eu aussi partie liée avec les autres arts. C’est que le principe poétique, qui consiste à subvertir les codes et les normes des représentations que l’homme se donne de la vie et du monde pour ouvrir la conscience à de neuves perceptions du réel, est à l’œuvre dans toute création artistique.

Le cinéma ne fait pas exception dès lors qu’il cherche moins à raconter qu’à révéler le double fond des évidences.
Il a prouvé, dès ses origines, voyez Méliès, Man Ray, Bunuel ou Chaplin, qu’il pouvait être un moyen d’une compréhension poétique de l’existence, un moyen donc de la poésie."

Jean-Pierre Siméon
Directeur artistique du Printemps des poètes

Trois prix sont remis lors de ce festival :
- Le Prix Laurent Terzieff, présidé par Frédéric Pierrot récompense l’œuvre illustrant le mieux le mariage cinéma et poésie.
- Le Prix de la jeunesse et le Coup de cœur scolaire (décernés par les classes) et le Coup de cœur GRETA.
- Le Prix du public est décerné par les spectateurs du festival.

Le jury :

Frédéric Pierrot, président du jury, comédien.
Dominique Sampiero, poète et scénariste.
Bernard Thomasson, journaliste à Radio France.
Bruno Dairou, délégué aux arts et à la culture, CANOPÉ (Réseau de création et d’accompagnement pédagogique).
Jean-François Agostini, poète, fondateur des « Courts en hiver » à Porto-Vecchio.
Véronique Siméon, représentante du Printemps des Poètes.

DVD Ciné Poème :

21 courts métrages créatifs dans un DVD des pistes pédagogiques produit par Canopé.

Retrouver le DVD & des ressources pédagogiques sur le site de Canopé.

Contact :
cine-poeme@mairie-bezons.fr
Retrouvez Ciné Poème sur Facebook

Palmarès

Prix Laurent Terzieff

Ils de Philippe Bompard, Hervé Drezen, Emilien Bernard

Ils est une plongée en deux étapes sur ce qu’ils sont.

Prix du public

Mourir oui mais au son des violons (tziganes) d’Isabelle Montoya

À peine sortie de l’hôpital, Jacqueline rejoint sa petite fille à Paris et l’embarque dans une folle soirée. Mais Jacqueline a-t-elle vraiment tenu tête à la mort ? Ou est-ce que la mélancolie et la folie des violons tsiganes réveillent les fantômes égarés ?

Prix de la jeunesse

Les Tulipes fleurissent aussi de Thibaud Martin et Alysse Hallali

Quand Armand aperçoit Colette dans le parc de la maison de retraite, il tombe amoureux. Mais est-ce bien raisonnable, l’amour à 87 ans ?

Présentation du DVD Ciné Poème

Archives

Prix Andrée Chedid
Hors Saison
Devenir mécène