Clapas

Contact

Ma traversée du désert (d'Aswan à Abou Simbel)

1er avril 2013

Ma traversée du désert (d’Aswan à Abou Simbel)

Jean Foucault nous livre le désert à vue, il nous fait partager le mirage ondulant dans lequel tout objet apparaissant dans l’infini néant et granuleux prend une dimension extraordinaire et alimente sa réflexion et sa quête qu’un humour dissipateur d’angoisse jalonne et balise pour notre plus grand plaisir de lecteur…
Les poteaux permettent de mesurer
La hauteur du sable
Et d’évaluer ainsi
Ce qu’on pourrait appeler
Les crus du désert
Avec ses chutes de (…)

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.