Colophon

Contact

Lettres à un homme noir qui dort

1er juillet 2016

Lettres à un homme noir qui dort

« On n’ose pas toujours écrire à quelqu’un qu’on aime. Pourtant on voudrait lui dire
quelque chose d’important, mais non, on ne donne pas la lettre, pour ne pas le froisser.
On ne sait jamais : il est peut-être en papier, lui aussi. »

Lettres à un homme noir qui dort

1er mai 2007

Lettres à un homme noir qui dort

"La nuit s’est assise.
Dans son dos il fait jour.
Entre cet homme noir et moi
Un monde nous sépare."

Poème
de l’instant

Philip Larkin

Où vivre, sinon ?

Is it for now or for always
The world hangs on a stalk ?
Is it a trick or a trysting-place,
The woods we have found to walk ?

Is it a mirage or a miracle,
Your lips that lift at mine :
And the suns like juggler’s juggling-balls,
Are they a sham or a sign ?

Shine out, my sudden angel,
Break fear with breast and brow,
I take you now and for always,
For always is always now.

Philip Larkin, Où vivre, sinon ?, Traduit de l’anglais par Jacques Nassif, Éditions de la Différence, 1994.