Commander l'affiche

Commander l’affiche

L’affiche originale de la 22e édition du Printemps des Poètes, signée Pierre Soulages, est disponible à la commande au format 40x60 cm.

Cette affiche est gratuite, les tarifs ci-dessous représentent une participation aux frais de mise sous pli et d’affranchissement :

Tarifs France métropolitaine

  • 1 affiche / 4.5 euros
  • 10 affiches / 8 euros
  • 50 affiches & 50 marque-pages / 15 euros
  • 100 affiches & 100 marque-pages / 25 euros

Tarifs Outre-mer et Étranger

  • 1 affiche / 5.5 euros
  • 10 affiches / 14 euros
  • 50 affiches & 50 marque-pages / 25 euros
  • 100 affiches & 100 marque-pages / 75 euros

Le règlement est possible pour tous par carte bleue, via PayPal. Et, exclusivement pour les associations, collectivités et établissements publics, par mandat administratif.

Elle vous parviendra pliée. Selon la quantité commandée, vous la recevrez sous enveloppe ou par colis.

Une fois la commande effectuée, la livraison se fera sous huitaine.

Annoncez vos événements dans l’Agenda en ligne, et soyez informé des temps forts de cette édition en vous inscrivant à l’Epistole du Printemps des Poètes.

Cette affiche originale de la 22e édition du Printemps des Poètes a été mise sous pli par l’équipe de l’Entreprise Adaptée Handirect Services, rue de la Folie-Regnault, à Paris.

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

C’est comme ouvrir un menhir avec les mains

Cessez de chercher, vous êtes la porte
et les gardiens qui en interdisent l’accès.
Chaque pas vous éloigne du nombril
chimères assoiffées d’aventure.
Vous croyez que le mariage vous libère de la mort
ou que l’argent vous marque dans la hiérarchie divine.
Cessez de chercher, la conscience est le philtre magique,
L’œil capable de rejoindre les orbites vides de Dieu
traversant la mort. Personne ne se rencontre soi-même
en parcourant les mers ou en explorant les cavernes.
C’est difficile, comme ouvrir un menhir avec les mains
car notre âme est plus dure que la pierre.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.

Archives