Comme un échiquier fermé de Marko Bela

poème straduits du hongrois par L. Gaspar et S. Clair, choix établi par J. Lackfi. Poète d’expression hongroise de Transylvanie (Roumanie) né en 1951, une grande figure de la poésie contemporaine. Rédacteur en chef de la revue "Lato", depuis la chute du Mur il participe également à la vie politique de son pays.

Paru le 1er novembre 2001

Éditeur : Ibolya Virag

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Le désert vivant

Au cœur du rien tout est floraison. La vie est un tout dans le tout, à prendre ou à laisser. Si je ne veux prendre que ce qui m’arrange, je perds tout.

Lorand Gaspar, Le désert vivant, Éditions Le temps qu’il fait, 2004.